Son diplôme des Arts et Métiers en poche, Michel débute sa carrière comme responsable de la maintenance électrique des installations du CEA DAM. C’est à cette occasion qu’il se frotte pour la première fois aux problèmes de fiabilité et d’énergie avec notamment la maintenance des installations de production et de secours électrique du super calculateur Français (TERA).

Confronté au terrain, il développe la conviction que la conception est primordiale. Et c’est pour confronter son expérience de terrain aux problématiques de conception qu’il intègre en 2006 un bureau d’études parisien spécialisé dans les fluides.

Voulant développer une vision transversale sur les projets, il devient alors chef de projets fluides ; son objectif est de concevoir des systèmes simples et efficients, réconciliant les problématiques de Génie Climatique et de Génie électrique. Il s’attache particulièrement à la définition de l’éclairage et des systèmes de gestion avec notamment la conception du premier IGH Parisien entièrement équipé de luminaires communiquant avec le système de Gestion Technique Centralisé. Il participe à la conception de bâtiments certifiés HQE® dés 2006.
En 2009, sa double compétence énergie / électricité le fait intervenir sur des projets de construction clef en main de centrale photovoltaïque en tant que chef de projet.

Conscient que l’énergie consommée ne se limite pas aux systèmes techniques, il s’intéresse à la peau du bâtiment et également à son usage. Cette démarche lui fait rejoindre EGIS Bâtiments Méditerranée en 2011 pour créer le service Développement Durable, où il achève notamment la conception de la centrale photovoltaïque du Stade de Nice.