La thermographie infrarouge est une technique avancée d’évaluation des performances thermiques de l’enveloppe des bâtiments. Elle permet aussi de détecter des défauts de calorifugeages de réseaux internes ou externes à un bâtiment.

La thermographie infrarouge permet la détection des irrégularités qui sont sources de surconsommations, de dégradations du bâti et d’inconforts.
La thermographie ne permet pas d’approche quantitative des déperditions énergétiques du bâtiment.

La thermographie infrarouge permet de déterminer la température  de surface d’un objet, à distance et sans contact.
En effet, tout objet dont la température est supérieure au zéro absolu (–273,15 °C) émet un rayonnement dans la plage infrarouge.

Certaines pathologies des bâtiments ou de leurs équipements, impactant directement leurs performances énergétiques, peuvent être révélées par des variations de températures de surface dans la scène thermique étudiée (prises de vues intérieures ou extérieures) :

  • Défauts d’isolation thermique : façades, toitures, réseaux et équipements de chauffage, ECS et refroidissement,
  • Présence de ponts thermiques,
  • Défauts d’étanchéité à l’air,
  • Infiltrations d’eau et condensation,
  • Défaillance des terminaux de climatisation,
  • Contrôle des parois réfractaires des fours industriels,
  • Etc.

thermodéfaut de performance d’une menuiserie non accessible

thermo-2

pont thermique mur/plancher    …     défaut d’isolation au droit de radiateurs en allège

 

Technologie
La caméra infrarouge capte le rayonnement émis par une scène thermique, au travers d’un milieu transmetteur.

 infra

Rayonnement infrarouge issu d’un « objet cible »

 Sur la surface observée, le rayonnement résultant est issu de 3 sources : l’objet cible lui-même (rayonnement émis W_e), les sources de chaleur 1 (rayonnement transmis W_t) et 2 (rayonnement réfléchi W_r).

L’objet cible dispose d’une certaine capacité à émettre de la chaleur, qui se caractérise par l’émissivité ε.
La puissance du rayonnement infrarouge est fonction de la température de surface ET de l’émissivité.